Les trolls

Les Trolls sont des incarnations des forces brutes de la Nature. Ce sont des créatures massives, puissantes et effrayantes qui servent dans l’armée du Roi de l’Hiver. On les retrouve sous une multitude d’aspects et de noms différents dans les mythologies et les traditions folkloriques du monde entier. Les krampus des traditions germaniques, eux aussi associés à la saison hivernale, sont particulièrement proches de notre idée du Troll.

Les Trolls sont le fruits d’union contre-nature de créatures magiques (sorcières, fées, etc.) avec des animaux ou des démons, ou parfois sont issus de mutations magiques chez de mauvais magiciens ayant perdu toute trace d’humanité. Bien qu’ayant une apparence animale (en partie du moins), ils n’ont rien à voir avec les esprits de la nature du camp de l’été : les Trolls sont effrayants, laids et disproportionnés. Ils ont de la fourrure, des cornes, des crocs et des griffes énormes, des bouches grimaçantes, des têtes larges, des corps massifs et trapus.

Ceux-ci peuvent parfois être associés à des éléments spécifiques : roche, magma, vent, foudre, glace, etc. On parle alors de Trolls élémentaux.

Les Trolls représentent tout ce qui, dans la Nature, peut être incontrôlable et effrayant aux yeux des humains, voir même fatal pour eux. Ils ont pour chef la sorcière Mara, la grande « Mère des Trolls », la seule personne à qui ils obéissent véritablement au doigt et à l’œil. Celle-ci ayant porté allégeance au Roi de l’Hiver, le Trolls rejoignent de facto les légions hivernales. Mais cela ne plaît pas vraiment aux Bleus et aux Sinistres qui voient les Trolls comme de créatures impulsives et peu contrôlables.